Clinique vétérinaire saumuroise

Voyager avec son animal

Pour emmener son animal avec soi pendant les vacances, la première chose à faire est de se renseigner auprès du lieu de villégiature pour s’assurer que les animaux sont acceptés, et à quelles conditions.

VOYAGER EN FRANCE AVEC SON ANIMAL DE COMPAGNIE

En France, aucune vaccination n’est légalement obligatoire, mais campings, villages de vacances, ou hôtels peuvent exiger que les animaux qui y séjournent avec leurs maîtres soient vaccinés, et plus particulièrement contre la rage, parfois la toux de chenil.

 

VOYAGER A L’ETRANGER AVEC SON ANIMAL DE COMPAGNIE

À l’étranger la réglementation varie selon les pays et il est important de se renseigner au minimum 3 mois avant le voyage pour accomplir les formalités requises dans les temps.

 

En Union Européenne:

La réglementation est relativement uniforme. Pour voyager en UE, l’animal doit :

  • Être identifié par puce électronique (transpondeur) depuis le 03 juillet 2011. Toutefois, les animaux identifiés par tatouage avant le 03 juillet 2011 peuvent continuer à voyager au sein de l’UE à condition que leur tatouage soit bien lisible.
  • Avoir un passeport officiel délivré par un vétérinaire habilité par les autorités compétentes du pays dans lequel il est établi. Ce passeport doit attester de l’identification, et de la vaccination antirabique de l’animal
  • Être validement vacciné contre la rage ; ce qui signifia que la vaccination antirabique doit être postérieure à l’identification, et doit être réalisée sur un animal d’au moins 12 semaines. S’il s’agit d’une primovaccination, il est à noter que la validité du vaccin ne sera effective que 21 jours après l’injection. Il faut donc tenir compte de ce délai obligatoire pour fixer la date du départ à l’étranger.

 

Pour certains pays (Irlande, Malte, Finlande…), d’autres exigences se rajoutent : l’animal doit :

  •  Être âgé d’au moins trois mois.
  • Avoir été traité contre l’échinococcose (maladie parasitaire) entre 1 et 5 jours avant l’arrivée (120 à 24h) ; le vétérinaire notera le jour et l’heure du traitement dans le passeport, dans les pages prévues à cet effet.
  • Voyager par un moyen de transport autorisé (pas de bateau ni d’avion privé).

 

Remarque : le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union Européenne, et un formulaire spécial est indispensable pour s’y rendre avec son animal. Toutefois, les demandes sont similaires à celles de l’Irlande ou de Malte par exemple.

 

 

En dehors de l’Union Européenne:

Pour voyager dans un pays tiers à l’UE, les formalités sont différentes selon les pays de destination et peuvent parfois être administrativement plus lourdes. Il est donc fortement conseillé de se renseigner directement auprès de l’ambassade du pays dans lequel on souhaite se rendre. Il existe par ailleurs un site très bien fait qui donne une foule de renseignements sur les démarches à accomplir selon les pays. Il est régulièrement mis à jour, mais il est néanmoins nécessaire de contrôler et vérifier les informations auprès de l’ambassade.

https://www.anivetvoyage.com/

 

A minima, les points suivants sont à respecter :

  • Identification électronique (ou par tatouage, cf. UE)
  • Certificat de vaccination antirabique en cours de validité
  • Certificat international de bonne santé établi par un vétérinaire dans la semaine qui précède le départ (les délais varient selon les pays et peuvent même être de 24 heures !! par ex ; pour les Émirats Arabes Unis, le Maroc…)
  • Carnet de vaccinations à jour (selon les destinations)
  • Titrage des anticorps antirabiques par un laboratoire agréé : cela n’est pas obligatoire pour tous les pays, mais peut être exigé pour le retour en France lorsque l’on voyage dans un pays où la rage est endémique.

Bon à savoir : le prélèvement sanguin pour le titrage (pour le retour en France) doit être réalisé au moins 30 jours après une vaccination antirabique, que ce soit une primovaccination ou un rappel. Certains pays exigent qu’il ait été réalisé plus de trois mois avant l’entrée sur leur territoire. Toutefois, pour le retour en France, il n’y a pas de délai minimal si la prise de sang est faite avant le départ pour l’étranger.

 

Une fois les papiers exigés par le pays de destination obtenus, il est indispensable de les faire valider par les autorités compétentes, à savoir le Service Santé et Protection Animales de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) du département de votre résidence. Là aussi prévoyez une à deux semaines de délai potentiel pour obtenir un rendez-vous de certification, surtout en période de vacances !

 

 

 

Vous avez donc les cartes en main pour organiser votre voyage à l’étranger avec votre compagnon à quatre pattes. Bon voyage !